Déconnexions, central de Bell en cause

Vous avez possiblement remarqué que ma connexion Internet, depuis trois ou quatre jours, était aussi stable que notre gouvernement. Ou peut-être que vous n’avez pas remarqué parce que j’ai un IP statique et que je redémarrais mon modem en proférant des gros mots plusieurs fois (jusqu’à 15 fois) par jour.

J’avais appelé Teksavvy, on a accusé mon modem speedstream 5200 parce qu’il a des diodes au comportement étrange (wtF? j’ai jamais eu un modem dont les diodes ne clignotent pas quand il y a de l’activité, si elles étaient “solid” c’est là que je m’inquiéterais!).

Puis, ma tante m’a appelé pour me dire que sa connexion avait lâché, et que «si c’est ça l’Internet haute vitesse…». Ça m’a mis la puce à l’oreille. Si moi et ma tante, qui n’avions aucun problème de stabilité depuis Noël, avions maintenant subitement le même problème alors que nous sommes à deux extrémités différentes de la ville chez deux fournisseurs d’ADSL différents, le problème n’est certainement pas dans mon modem et le reste de mon équipement qui a fait ses preuves depuis des années.

J’ai appelé Vif, on m’a, en gros, suggéré que probablement que Bell avaient trébuché sur des câbles au central, ou bien déménagé des trucs et que ça prenait un «timeout» pour que tout se règle naturellement et automatiquement au bout de quelques jours, et qu’il n’y avait rien d’autre à faire qu’attendre. Pas convaincu, ça fait trois jours que j’attends. Merci quand même.

J’ai appelé Bell, après avoir traversé le nombre ridicule de menus automatisés «1, 1, 1, 1, 2» (WTF, où est passé Émilie et sa reconnaissance vocale parfaite?), je n’ai pas réussi à passer au-delà du pauvre maghrébin qui voulait absolument que je donne mon usager sympatico commençant par B1.
«mais merde j’ai pas besoin d’avoir un compte sympatico pour parler à votre service technique et leur signaler que votre matériel dans la centrale sur la rue st-henri de La Prairie a un problème! passez-moi un département qui gère ça, merde!»

Je me permets alors une rhâlerie:

C’est ça que ça fait de délocaliser vos lignes téléphoniques (si c’est bien le cas), Bell, on peut même pas rapporter un problème que vous avez sous le nez et dont vous ne vous rendriez même pas compte seuls, vu le fait que j’en souffrais depuis trois jours. Compagnie de merde, vraiment. Je sais pas ce qui fait que vous arriviez toujours à être en affaires excepté vos prix exorbitants, vos contrats, vos représentants qui mentent (il a fallu gueuler pour qu’ils enlèvent notre forfait 5$ interurbains, et brandir la classique menace «voulez-vous me faire tout résilier et aller chez Vidéotron? Parce que c’est ça que vous êtes en train de me faire faire!»), vos techniciens qui ne se pointent pas (m’est arrivé il y a à peine quelques semaines), vos tours d’escroquerie (vous avez envoyé une firme de recouvrement me poursuivre pour 150$ pour un modem que je vous ai rendu en main propre en magasin avec preuves, et au final comme vous ne vouliez rien comprendre c’est Futureshop qui a avalé la facture, par exemple).

Aaaaah, délectable moment de défoulement envers Bell. Je vous hais bien avec passion. Même mon père ne peut plus me sortir l’argument qu’on doit tout à Bell parce qu’ils sont une des dernières entreprises québécoises: ils appartiennent depuis pas trop longtemps à un fond de retraite de professeurs ontariens. Eh ben.

Après ce long passage hors-piste, me revoici au sujet de ce billet, c’est-à-dire les déconnexions intempestives des quatre derniers jours.

Je rappelle Teksavvy en disant tout ça (sauf les insultes envers Bell), je vois alors que le technicien semble perplexe, et décide d’aviser Bell du problème. «Ils vous appelleront d’ici lundi, quelle heure vous conviendrait?». Pas trop convaincu (Bell qui ne m’appelle pas, ça serait pas la première fois, foi de chat), je dis de m’appeler en matinée.

Ce matin, ça sonne. Le papa décroche et me fait le message suivant: «Tu vas pas le croire. Bell a appelé. Ils disent qu’ils ont effectivement trouvé un problème dans la centrale, qu’Ils l’ont corrigé et que ça ne se reproduira plus».

Bell n’aurait pas un numéro auquel je pourrais contacter directement la centrale, à l’avenir, au lieu de faire des bonds à travers autant de cerceaux?

Jeff

Branding strategist and business developer, free & open-source software UX designer and experienced community manager. Has unlimited hi-HP potions to keep teammates alive.

You can check out my main website or find me on G+ or Twitter.

3 Replies to “Déconnexions, central de Bell en cause”

Comments are closed.