Surprises dans les conduits d’aération, prise deux

Il y a deux mois, alors que l’hiver tirait à sa fin, j’ai décidé de réinvestiguer le problème d’odeur émanant sporadiquement d’un des conduits d’aération de la maison. Mes fans invétérés se souviendront peut-être de ma croisade avec l’aspirateur dans les conduits il y a deux ans et demi, où j’avais découvert plein de trucs louches.

Dans mon esprit, c’était supposé être réglé, en théorie. Cependant, bien que moins forte, l’odeur persistait (au delà de la période de «laissons aller, il faut probablement du temps pour que ça se dissipe») et me valait des accusations de manque d’hygiène personnelle, ce qui n’est pas amusant quand on sait qu’elle apparaît dès que le chauffage se met en marche, qu’on clame son innocence et que lorsqu’on amène les villageois pour constater la chose, eh bien il est trop tard, le loup a déguerpi. Jusqu’à ce que je réussisse à le prendre de vitesse au printemps pour démontrer que oui, il y a bien une odeur qui sort encore de cette maudite trappe.

Continue reading “Surprises dans les conduits d’aération, prise deux”

La carte Opus et les points de service qui n’en sont pas vraiment

Il se trouve que les cartes Opus expirent (simplement parce qu’ils ont décidé que ça serait cool que ça expire, même si c’est une carte anonyme à tarif régulier). Chez moi, la pharmacie du coin a toujours offert le service de recharge de titres de transports, et c’est donc avec un grosse absence d’excitation que j’ai reçu la nouvelle du CIT Richelain comme quoi «le CIT a maintenant un point de service sur son territoire! C’est la pharmacie Jean Coutu où vous faisiez déjà vos transactions depuis dix ans!».

poker face

Continue reading “La carte Opus et les points de service qui n’en sont pas vraiment”

Surprises dans les conduits d’aération

Il y avait une étrange odeur émanant de la trappe d’aération (du système central) dans ma chambre. J’en ai eu marre et ce matin j’ai utilisé l’aspirateur central pour nettoyer. À la manière d’une sonde intravasculaire, j’y ai envoyé le boyau et aspiré dans tous les sens. Telle ne fut pas ma surprise de trouver, parmis des tonnes de poussière et de débris de construction, ce genre de cochonneries:

Continue reading “Surprises dans les conduits d’aération”