Migration vers un hébergeur professionnel

J’ai initié le serveur Kirika en 2003, comme moyen d’héberger mes sites Internet (et ceux de mes amis) sans restriction d’espace, sans publicité et sans avoir à débourser autre chose que du temps et de l’énergie. J’ai appris énormément grâce à ce projet. En fait, c’est probablement une des principales raisons pourquoi je suis rendu un sale geek Linuxien. Or, après 7-8 ans de loyaux services (hey, c’était pas ma faute si ma connexion lâchait tout le temps!), je me vois cependant contraint d’offrir à Kirika un repos mérité (cette machine, deuxième incarnation de mon serveur, est restée allumée quasiment sans interruption depuis janvier 2005).

Pourquoi? Parce que le CRTC est tellement corrompu qu’ils viennent de donner la permission à Bell de me charger des frais excédentaires (70¢/GB) si je dépasse les 60 GB de transferts mensuels (avec Kirika, je consomme typiquement entre 60 et 100 GB par mois), et ce: Continue reading “Migration vers un hébergeur professionnel”

Point de démarcation et joies de l’ADSL

Vous avez probablement remarqué que ma connexion Internet, depuis le déménagement en octobre dernier, était aussi stable qu’un trottineur nécrophile en crise épileptique sur un trip d’acide.
Après m’être sérieusement énervé des pertes de connexion aléatoires ces derniers temps, j’ai fait mon brin d’enquête en testant 7 conditions expérimentales/permutations de branchements du modem directement sur le point de démarcation téléphonique. Logiquement, c’est le point d’entrée de la maison, et si on n’a pas un excellent SNR à cet endroit (du moins, significativement meilleur que le reste de la maison), alors on peut blâmer Bell. Comme vous pouvez le constater, c’était plutôt chaotique:

Continue reading “Point de démarcation et joies de l’ADSL”

Alimentation sans interruption

onduleurJ’ai reçu un cadeau de noël inattendu: un uninterruptible power supply APC de 780 watts. Ça veut dire que je vais pouvoir brancher Kirika et tout l’équipement réseau dessus, et ne pas m’inquiéter de (rares) pannes de courant, de mon père qui se trompe de disjoncteur, ou de surtensions et autres problèmes électriques.

Le bidule a un cable «RJ45 vers USB», conçu pour permettre à un ordinateur équippé de PowerChute (sous Windows) de s’éteindre de manière sécuritaire. Sous Linux, je m’attends à ce que le bidule soit reconnu nativement, et c’est effectivement le cas:

Continue reading “Alimentation sans interruption”

Kirika déplacée à la chaufferie

kirika dans la chaufferieLe serveur a été déplacé dans la chaufferie (il tient par un fil… littéralement), et par la même occasion j’ai pu constater que mon câble réseau super long est mort (semble-t-il). Sephy, faudra que tu m’le ressertisses cet été, ou mieux, m’apporter un câble réseau LONGCAT (the length of a hallway) pour que ce soit pas aussi serré que c’est en ce moment.

Pour les curieux, prenez note du joli bordel au niveau du point de démarcation situé juste à côté. Gros plan:

Continue reading “Kirika déplacée à la chaufferie”

Déménagement complété

Pendant les derniers jours, on a emménagé dans une maison un coin de rue plus loin. Lundi, Bell a déconnecté la ligne téléphonique à l’ancienne demeure et connectée la nouvelle; je l’ai su parce que j’ai été réveillé abruptement par un chorus de téléphones o_o. M’empressant d’aller chercher Kirika, le routeur et le modem à l’ancienne demeure, je constatai que la connexion ADSL fonctionnait encore très bien. Eh ben, faut croire que j’aurai été sur un dry loop pendant ne serait-ce que quelques heures cette année.

chibi kirika

Continue reading “Déménagement complété”

Déménagement et downtime le 19 octobre

Ma connexion Internet sera déménagée lundi le 19 octobre. Il est probable que Ecchi.ca soit indisponible cette journée là. Si je suis chanceux, seulement quelques heures, sinon une journée, et si je suis très malchanceux (improbable vu à quel point je les ai avisés d’avance), cinq jours. Prenez note dans vos calendriers :)

Aussi, la nouvelle maison sera un terrain ADSL inconnu. Mis à part une inspection visuelle de l’installation téléphonique avec Étienne cet été, y’a rien qui m’assure que je vais pas retomber dans un enfer de connexion instable, ou, au contraire, avoir une connexion pare-balles.

Le CRTC doit être shutdown -r now

La situation Bell+CRTC vs tout-le-reste-du-monde part fortement en couille. C’est tellement une farce démesurée qui persiste depuis des mois que je n’ai d’autre conclusion, avec mes connaissances actuelles, que de conclure à un diagnostic de corruption au CRTC. J’ai signé la pétition pour demander la dissolution du CRTC et sa reformation en quelque chose qui protège les intérêts des citoyens au lieu des intérêts de Bell. Je vous suggère d’en faire autant, spécialement pour l’avenir du serveur Kirika, qui ne peut pas survivre dans un environnement où on rajoute progressivement des verrous de plus en plus débiles sur sa connexion Internet.

En l’espace d’une demie heure environ où j’ai signé et écrit ces lignes, environ 70 signatures se sont rajoutées (on en est donc à ~3634 signatures au moment où je publie ceci).

Continue reading “Le CRTC doit être shutdown -r now”

RAID 1

Si vous avez constaté un down de Kirika pendant 9 heures hier, c’est parce qu’on a acheté un nouveau disque dur et monté un RAID 1. Le but était simple: avoir un système qui nous protège minimalement d’éventuelles défaillances matérielles du disque dur le plus important (celui contenant les données de tout le monde hébergé ici). En effet, jusqu’à présent, le tout était simplement sur un disque dur Seagate, maintenant vieux de… 6 ans. Avec chaque jour qui passe, une probabilité grandissante de mort par âge avancé.

J’ai donc acheté un disque dur neuf premier prix, puis Étienne s’est lancé dans la chirgurgie:

Continue reading “RAID 1”

Mise à jour de la mémoire

Si vous avez constaté, ces derniers jours, j’ai du redémarrer Kirika de force au moins trois fois à cause de paniques de kernel (out of memory), causées par ces gais-lurons de popcon2. And this, my friends, is why I still keep a monitor attached to my server at all times.

Comme Khloé a été retirée de la circulation à l’arrivée de Kusanagi, j’ai transplanté une de ses deux barrettes de mémoire (512 MB) dans Kirika, s’ajoutant à la barrette de 256 MB existante. 768 MB ought to be enough for anybody.

Continue reading “Mise à jour de la mémoire”

Interruption de service jeudi entre minuit et 6hres

Voici un message de mon fournisseur d’accès Internet:

Afin d’effectuer des modifications requises au réseau, une interruption du service d’Internet est obligatoire pour l’Ontario et le Québec ce Jeudi 13 Novembre 2008, entre minuit (00:00) et 6 heure (06:00), heure normale de l’est. Durant ces modifications, le service d’Internet sera intermittent.

Interruptions intermittentes entre mercredi et vendredi

Teksavvy m’avise qu’ils vont procéder à la mise à jour d’équipement cette semaine, et donc que ma ligne ADSL (celle de Kirika) lâche à tout moment entre mercredi et vendredi. Extrait du message:

Dans un effort continu pour améliorer nos systèmes, nous prévoyons des séries d’améliorations/changements sur une période de quelques jours, commençant la semaine prochaine.
Ces changements visent à augmenter la capacité de nos réseaux ainsi que l’addition de sécurité et de redondance. La première fenêtre sera le mercredi 8 octobre 2008, commençant à minuit (24 h) jusqu’à 6h (heure avancée de l’est).

Continue reading “Interruptions intermittentes entre mercredi et vendredi”

Frequency scaling pour processeurs qui ne seraient pas censés l’avoir

Hier, il faisait chaud, et, par je ne sais quel méandre mental, je me suis demandé s’il était vraiment impossible de downclocker un processeur Pentium 4 B ou Celeron D selon la charge du système. Cette technique (connue sous le nom de SpeedStep chez Intel) est normalement appliquée sur les processeurs récents ou processeurs d’ordinateurs portatifs pour réduire la consommation énergétique et la génération de chaleur. Or, le cuiseur automatique qu’est mon Pentium 4 n’est pas censé pouvoir faire ça.

Ha ha. On est sous Linux. On fait ce qu’on veut. C’est ce que j’ai découvert suite à la lecture d’un post solitaire dans un forum, expliquant comment utiliser powernowd sur un Pentium 4. Selon mes recherches et mon expérience, cette technique fonctionne aussi bien avec un Celeron D (c’est le cas de Kirika).

Continue reading “Frequency scaling pour processeurs qui ne seraient pas censés l’avoir”

Nouveau gestionnaire de bugs

Il y a quelques mois, j’avais choisi BUGS en tant que gestionnaire de bugs et d’idées pour kirika (et autres projets). Bien qu’excité au départ, par son installation facile et son interface décente, à force d’utilisation, j’ai pu relever plusieurs défauts qui m’ont poussé à continuer mes recherches:

  • Beaucoup trop de fonctionnalités. Juste comprendre comment créer un produit, des versions, les débarrer, les publier, les bénir, m’avait pris un temps considérable.
  • L’interface est remplie d’actions.
  • La nomenclature des icônes pour thèmes d’icônes est un désastre.
  • La traduction est un désastre (fortement limitée par le fait que le logiciel est si complexe et n’a pas été pensé en fonction de faciliter la localisation).
  • Il y a un bug un peu étrange des courriels qui ne s’envoient parfois pas. Aussi, le format/contenu des courriels envoyés est très insatisfaisant.
  • Le code est un spaghetti.
  • L’interface souffre de wizarderie, il faut beaucoup trop de clics pour faire quoi que ce soit.

Continue reading “Nouveau gestionnaire de bugs”

Nouveau point de démarcation

Il semble que la légende soit vraie: si on fait une plainte auprès du CRTC, on peut obtenir de Bell un point de démarcation moderne sans frais.

Il y a plusieurs mois, j’avais appelé la ligne de soutien technique/réparation/service à la clientèle/réponses en canne/whatever de Bell, pour signaler que mon point de démarcation ressemblait à un piège à ours de la guerre de 14-18 et que c’était inadéquat pour faire moi-même des tests de ligne ADSL.

Continue reading “Nouveau point de démarcation”

Interruption de service mystère

Aujourd’hui, des orages d’une violence peu ordinaire (voire “mini-tornades”) ont frappé la région de Montréal. Normalement je ne perds jamais l’électricité, même durant les orages, alors j’ai été surpris de voir mon serveur down en arrivant chez moi il y a quelques minutes.

Il semble que Kirika se soit redémarrée d’elle-même (Seph, c’est quand même pas toi qui a demandé un reboot par hasard?), et que ce con de BIOS a empêché l’ordinateur de continuer la procédure de démarrage à cause d’une alerte bidon de ventilateurs (press F1 to boot, gna gna gna). Mon routeur indique seulement 8 heures d’uptime (argh, mon bel uptime de 76 jours!), ce qui m’a laissé croire que j’aurais subi une panne de courant en mon absence aujourd’hui.

Continue reading “Interruption de service mystère”

Tomato

J’ai flashé le firmware de mon routeur, un WRT54GL roulant DD-WRT, parce que j’en avais envie. Interface simple en ajax, statistiques et QoS qui sont réputés fonctionnels, pas de redémarrages intempestifs, Tomato me semblait le choix logique après avoir lu des tas de commentaires positifs ça et .

Eh ben, je ne m’y attendais pas vraiment, mais la prophétie est vraie: Tomato augmente ridiculement la vitesse de votre connexion internet. Je n’ai jamais dépassé 260 kB/s de vitesse de téléchargement auparavant (vitesse de croisière; dans des conditions exceptionnelles et lors des pleines lunes, j’ai déjà atteint 290). Et là, maintenant, avec mon vieux test tout pourri de vitesse chez Vif*, j’atteins 415 kB/s à tous les coups. C’est tout simplement déconcertant. Hallucinant, comme on dirait sur le vieux continent. Vous vous rendez compte? Je suis à 160% de ma vitesse précédente, juste pour avoir balancé DD-WRT à la poubelle! Imaginez ça avec une Freebox ;____;

Continue reading “Tomato”

Bug tracker pour Kirika et autres

Après des mois de recherche désespérée et la lecture d’un commentaire de «zegenie» au bas d’un billet de blog, j’ai enfin trouvé un bug tracker qui est installable sans doctorat en philosophie (très important ça) et qui est assez facile d’utilisation, j’ai nommé BUGS, the Bug Genie.

Vous pouvez vous créer un compte et savoir l’état de kirika ou rapporter des anomalies ou suggestions sur bugs.ecchi.ca:

Continue reading “Bug tracker pour Kirika et autres”