Alimentation sans interruption1 min read

onduleurJ’ai reçu un cadeau de noël inattendu: un uninterruptible power supply APC de 780 watts. Ça veut dire que je vais pouvoir brancher Kirika et tout l’équipement réseau dessus, et ne pas m’inquiéter de (rares) pannes de courant, de mon père qui se trompe de disjoncteur, ou de surtensions et autres problèmes électriques.
Le bidule a un cable «RJ45 vers USB», conçu pour permettre à un ordinateur équippé de PowerChute (sous Windows) de s’éteindre de manière sécuritaire. Sous Linux, je m’attends à ce que le bidule soit reconnu nativement, et c’est effectivement le cas:
gpm et ups
Il pourrait probablement être pris en charge par un daemon pouvant éteindre Kirika en cas d’état critique de la batterie, maintenant reste à savoir ce qui est mieux: éteindre kirika ou mettre kusanagi en veille… étant donné que le tout pourrait probablement tenir 2+ heures sans problèmes de toutes façons.

Jeff

4 Replies to “Alimentation sans interruption”

  1. Intéressant, tu m’en donneras des nouvelles. Je regarde moi aussi pour ce genre de chose.
    Perso, ce que je ferais, je n’attendrais pas que la batterie de secours soit presque à plat. J’accorderais par exemple une trentaine de minutes, ensuite j’éteindrais l’ordinateur. Au-delà de ce délai, la panne peut s’avérer longue, en deça, ça évite de tout fermer pour une mini-panne, un disjoncteur qui saute ou un flash…
    As-tu la flexibilité de paramétrer de cette façon?

  2. Ah, et est-ce que ça peut gérer le Wake-on-LAN, ce truc? Si on éteint l’ordinateur et que le courant revient avant la mort de la batterie, on rallume…

  3. @Pierre-Luc: je n’ai aucune idée si on peut faire tous ces trucs. Le Wake-on-LAN, j’ai jamais touché à ça. Par contre le truc de pourcentages, ça doit probablement marcher… J’ai encore rien fouillé là-dessus, c’est basse priorité pour mon usage…

Comments are closed.